Le Vertige Paroxystique Positionnel Bénin (VPPB)

Classé dans : patients | 0

Le VPPB est le vertige périphérique le plus fréquent. Il survient de façon brusque et parfois violent et se produit lors du changement de position. C’est un vertige vrai. Il est rotatoire et bref (15 à 20 secondes en moyenne). Il n’y a pas de signes auditifs associés.

« tout tourne quand je me couche ou me retourne dans mon lit »
« tout tourne quand je lève la tête ou en me penchant pour ramasser quelque chose »
« j’ai parfois des nausées, des vomissements »

Ce sont les plaintes types que nous rencontrons en consultation.

Il s’agit d’un déplacement de cristaux de carbonate de calcium, appelées otolithes, dans l’un des trois canaux semi-circulaire de l’oreille interne.

Le traitement consiste en une manœuvre spécifique en fonction du canal perturbé, appelés manœuvre libératoire ou de Semont, mais aussi la manœuvre ou le fauteuil de rééducation proposé par le professeur Epley ou récemment celui proposé par le docteur Thomas Richard Vitton.

Généralement de une à trois séances sont suffisent pour traiter le problème. C’est une pathologie qui peut être récidivante.

La Névrite Vestibulaire (neuronite)

Elle se manifeste par un vertige brutale, rotatoire accompagnée de nausées et plus souvent de vomissement et avec une instabilité pouvant empêcher de tenir debout seul à la marche. La durée peut varier de quelques heures a quelque jours. Il y a présence d’un nystagmus (mouvement combiné des globes oculaire) spontané harmonieux pouvant duré quelques jours. Il n’ y a pas de signes auditifs associés.

La névrite est généralement d’origine virale et il est nécessaire de faire un examen ORL rapide afin d’exclure d’autres causes et notamment vasculaire.

Le traitement par kinésithérapie vestibulaire consiste en du training vestibulaire (entraînement spécifique par stimulation de toutes les afférences vestibulaires visuelles et proprioceptives). Cette rééducation doit être la plus précoce possible (dès l’arrêt des vomissements).

L’utilisation de matériel spécifique est recommandé afin d’améliorer la rapidité et la qualité de la guérison.

Ce matériel se compose essentiellement de fauteuil rotatoire, de générateur opto-cinétique (sorte de projecteur de type planétarium) de plateforme de proprioception informatisé et de matériel de stimulation proprioceptive.

Généralement quelques séances (de l’ordre de 9 séances suffisent à récupérer son état d’avant crise).

Un syndrome de Lindsay Hemingway (sorte de vertige paroxystique positionnel bénin) peut faire suite à cette atteinte dans les jours ou semaines qui suivent.